Les accidents du travail des non-salariés agricoles au deuxième trimestre 2016 – Tableau de bord

Les accidents du travail des non-salariés agricoles au deuxième trimestre 2016 – Tableau de bord

Période : T1 T2 2016 Thématique(s) : Accident du travail Publication : Tableaux de bord Date de publication : 20 mars 2017

Au premier semestre 2016, les non-salariés agricoles sont victimes de 22 668 accidents du travail, de trajet et maladies professionnelles (ATMP). Un nombre annualisé en hausse de + 6,3 % en un an.

Les accidents du travail avec arrêt indemnisé représentent 75,8 % des accidents du travail des chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole. Près de 20 % des incapacités permanentes partielles (IPP) donnent lieu à l’attribution d’une rente (taux d’au moins 30 points). Le montant des prestations versées (soins de santé, indemnités journalières et rentes de victime) est en baisse de  1,2 %.

Les nouveaux ATMP sont en hausse de + 6,3 %

Le nombre de non-salariés, tous statuts confondus, en activité au premier semestre 2016 diminue de  1,5 % en un an. Le nombre de chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole recule de – 1,1 %. Celui des conjoints collaborateurs et des aides familiaux enregistre un repli plus marqué (- 7,1 %), mais ils ne représentent que 6,3 % des non-salariés agricoles.

Au premier semestre 2016, les non-salariés agricoles sont victimes de 22 668 ATMP avec ou sans arrêt. Ce nombre annualisé est en augmentation de + 6,3 % en un an. Cette hausse concerne exclusivement les chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole (+ 7,5 %). Les ATMP des collaborateurs d’exploitation et aides familiaux (0,9 % des ATMP) et des solidaires (0,5 % des ATMP) sont en forte baisse, respectivement de – 50,5 % et – 8,6 %.

L’indice de fréquence annualisé s’établit à 42 ATMP pour 1 000 assurés, soit trois de plus qu’au premier semestre 2015. C’est le secteur forestier qui présente l’indice de fréquence le plus élevé avec 109 ATMP pour 1 000 chefs d’exploitation ou d’entreprise.

Les accidents du travail représentent 92,2 % des ATMP. Les maladies professionnelles et les accidents de trajet sont minoritaires avec respectivement 7,4 % et 0,4 % des ATMP. La part des accidents du travail parmi l’ensemble des ATMP diminue de – 0,2 point en un an, celle des maladies professionnelles augmente de + 0,5 point.

Télécharger le document au format PDF