santé

affections de longue duree en 2015
MédicMSA, les médicaments remboursés par le régime agricole en 2016 – Tableau de bord

Les remboursements de médicaments représentent plus du quart des dépenses de soins de ville du régime agricole. Ils baissent de 2,3 % en 2016 pour ceux délivrés en officine de ville, alors que les remboursements des médicaments rétrocédés (ou médicaments délivrés à l’hôpital) progressent de 9,4 % comme en 2015.

La part des médicaments génériques dans le volume des unités délivrées progresse, passant de 40,2 % en 2015 à 41,5 % en 2016.

Le Doliprane® et le Lucentis® occupent, en 2016 comme en 2015, les premières places des médicaments délivrés en montant remboursable.

affections de longue duree en 2015
Les personnes inscrites au répertoire national inter-régime de l’assurance maladie au régime agricole en janvier 2018 – Tableau de bord

En 2017, nouveau recul de la population agricole protégée en maladie

Au 2 janvier 2018, près de 3,2 millions de personnes sont protégées au titre du risque maladie. Elles se répartissent entre le régime des salariés agricoles (58,1 %) et celui des non-salariés agricoles (41,9 %).

Au cours du 4ème trimestre 2017, la population des personnes protégées en maladie continue de diminuer (- 0,3 %, après – 0,2 % le trimestre précédent). Les effectifs protégés au régime des salariés agricoles augmentent modérément (0,2 %, après 0,3 %). Ceux relevant du régime des non-salariés accentuent leur baisse (- 0,9 %, après – 0,8 %).

En 2017, le recul global des effectifs s’accélère avec – 1,1 %, après – 0,6 % l’année précédente.

vignette infostat
La population protégée en maladie au régime agricole à la fin 2017 – Infostat

En 2017, accélération du recul de la population protégée en maladie au régime agricole

Un effectif total de près de 3,2 millions de personnes en recul de 1,1 % en 2017

La population protégée par le régime agricole diminue de 1,1 % en 2017, après une baisse de 0,6 % l’année précédente. Cette baisse résulte de la combinaison de deux mouvements inverses : une progression très modérée des effectifs de personnes protégées au régime des salariés agricoles et un recul continu de ceux relevant du régime des non-salariés agricoles.

Fin 2017, près de 1,9 million de personnes relèvent du régime des salariés agricoles pour leur assurance maladie (58 % de l’effectif total). Cette population progresse légèrement (0,4 % en 2017, après 1,5 % en 2016).

Au régime des non-salariés agricoles, plus de 1,3 million de personnes sont protégées (42 % de l’effectif total). La baisse des effectifs se poursuit en 2017, elle est de 3,2 % après – 3,3 % en 2016. Ce recul pèse sur l’évolution globale de la population protégée par le régime agricole.

Une population de non-salariés agricoles plus âgée que celle des salariés agricoles

Le régime agricole compte une majorité d’hommes. Ils représentent 55 % de la population protégée totale. Cette proportion est sensiblement identique dans les deux régimes : 57 % au régime des salariés agricoles, contre 53 % au régime des non-salariés.

En revanche, l’âge moyen au régime des non-salariés agricoles est nettement supérieur à celui au régime des salariés, soit 63 ans contre 42 ans. Ceci tient au grand nombre de retraités protégés en maladie au régime des non-salariés agricoles et au recul continu des personnes en activité. Les personnes de 60 ans et plus représentent 62 % des effectifs au régime des non-salariés, contre 25% au régime des salariés.

Service de Presse
Géraldine Vieuille : 01.41.63.72.41 / vieuille.geraldine[at]ccmsa.msa.fr
Caroline Tonini : 01.41.63.70.97 / tonini.caroline[at]ccmsa.msa.fr

 

 

ENCADRE METHODOLOGIQUE :

 

Source : Rniam

Définitions :

Répertoire National Inter Régime de l’Assurance Maladie (Rniam) : les données relatives aux personnes protégées en maladie sont issues du Rniam. Ce répertoire recense toutes les personnes vivantes assurées en maladie. Elles sont identifiées par un numéro national d’identification.

Personne protégée en maladie : bénéficiaire ayant droit aux prestations des régimes agricoles au titre de l’assurance maladie obligatoire. Il peut s’agir d’actifs, de retraités, de conjoints d’actif ou de retraité, ou d’enfants.

 

 

affections de longue duree en 2015
Les affections de longue durée au régime agricole en 2016 – Tableau de bord

Au 31 décembre 2016, le taux de prévalence brut des exonérations du ticket modérateur au titre d’une ALD au régime agricole est en hausse par rapport à 2015 (21,2 % vs 21,0 %). L’effectif des personnes exonérées a augmenté de 0,2% sur cette même période.

Les trois affections les plus fréquentes sont le diabète, suivi de l’insuffisance cardiaque et du cancer.

L’incidence et la prévalence des ALD sont plus élevées, après 50 ans, chez les hommes que chez les femmes.

 

affections de longue duree en 2015
La liste des produits et prestations remboursés par le régime agricole en 2016 – Tableau de bord

Les dépenses globales de la liste des produits et prestations en hausse

En 2016, le montant des dépenses des patients du régime agricole (dépenses globales, dépassements compris) liées aux produits de la LPP s’élève à 891 millions d’euros, augmentant de 2,9 % sur un an.

Les titres I (Maintien à domicile) et II (Orthèses, appareils de soutien et prothèses externes) augmentent respectivement de 3,3 % et 3,2 %. Les dépenses liées au titre III (Produits implantables)  restent stables tandis que et celles liées au titre IV (Achats et réparations des fauteuils roulants), baissent cette année encore de  2,0%.

affections de longue duree en 2015
Les personnes inscrites au répertoire national inter-régime de l’assurance maladie au régime agricole en octobre 2017 – Tableau de bord

Au 2 octobre 2017, 3,2 millions de personnes sont protégées au titre du risque maladie. Elles se répartissent entre le régime des salariés agricoles (57,8 %) et celui des non-salariés agricoles (42,2 %).

Au cours du 3ème trimestre 2017, la population des personnes protégées en maladie est en léger recul de 0,2 %, après – 0,1 % le trimestre précédent. Les effectifs protégés au régime des salariés agricoles augmentent de 0,3 %, après + 0,2 %. Ceux relevant du régime des non-salariés accentuent leur baisse avec – 0,8 %, après – 0,6 %, ce qui pèse sur l’évolution de la population protégée totale.

synthese
Les personnes protégées en maladie non salariées agricoles entre 2011 et 2016 – Synthèse

En janvier 2016, le régime des non-salariés agricoles compte 1,4 million de personnes protégées en maladie. Cet effectif représente 2,2 % de la population de France métropolitaine.

Depuis 2011, l’ensemble des personnes protégées en maladie au régime des non-salariés a diminué de 15,2 %, selon un rythme annuel moyen de – 3,2 %. Cette baisse tendancielle est liée à la structure démographique vieillissante du régime avec des retraités âgés et des effectifs de chefs d’exploitation en recul continu. Par ailleurs, le développement de l’activité des conjoints d’actifs hors du monde agricole accentue ce phénomène.

Les régions Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Bretagne, Pays de la Loire, et Auvergne-Rhône-Alpes concentrent 61,7 % de la population protégée totale en 2016. Depuis 2011, l’évolution des effectifs de ces régions contribue majoritairement au recul du nombre de personnes protégées en maladie au régime des non-salariés.

synthese
MSA Charges et produits 2018 – Rapport

Rapport 2018 au ministre chargé de la sécurité sociale et au Parlement sur l’évolution des charges et des produits.

affections de longue duree en 2015
Les personnes inscrites au répertoire national inter-régime de l’assurance maladie au régime agricole en juillet 2017 – Tableau de bord

Au 2 juillet 2017, 3,2 millions de personnes sont protégées au titre du risque maladie. Elles se répartissent entre le régime des salariés agricoles (57,5 %) et celui des non-salariés agricoles (42,5 %).

Au cours du 2e trimestre 2017, la population des personnes protégées en maladie au régime agricole est en léger recul de 0,1 %, après – 0,5 % le trimestre précédent. Les effectifs protégés au régime des salariés agricoles augmentent légèrement de 0,2 %, après – 0,2 %. Ceux relevant du régime des non-salariés continuent de baisser régulièrement, avec – 0,6 %.

affections de longue duree en 2015
Les personnes inscrites au répertoire national inter-régime de l’assurance maladie au régime agricole en avril 2017 – Tableau de bord

Au 1er trimestre 2017, le recul modéré des effectifs du régime des salariés agricoles accroit le rythme de baisse de la population protégée totale

Au 2 avril 2017, 3,2 millions de personnes sont protégées au titre du risque maladie. Elles se répartissent entre le régime des salariés agricoles (57,3 %) et celui des non-salariés agricoles (42,7 %).

Au cours du 1er trimestre 2017, la population des personnes protégées au régime agricole est en recul de – 0,5 %, après – 0,4 % le trimestre précédent. Pour la première fois depuis juillet 2013, les effectifs protégés au régime des salariés agricoles diminuent, avec – 0,2 %. Ceux relevant du régime des non-salariés continuent de baisser régulièrement, avec – 0,9 %.

Après plusieurs années de croissance ininterrompue, 2017 commence par une baisse des effectifs relevant du régime des salariés agricoles

Avec 1,8 million de personnes protégées au titre de l’assurance maladie obligatoire, les effectifs sont en baisse au 1er trimestre 2017 avec – 0,2 % (en variation trimestrielle), après + 0,1 % le trimestre précédent. Ce recul des effectifs vient rompre avec la tendance croissante initiée en juillet 2013.

En effet, pendant deux ans jusqu’à fin 2016, la population protégée en maladie au régime des salariés affichait une croissance très dynamique, en moyenne de + 0,5 % par trimestre, soit + 2,0 % en rythme annuel moyen. Ce dynamisme pourrait être en lien d’une part avec une situation de l’emploi agricole favorable jusqu’au 2e trimestre 2015, et d’autre part avec les modifications de la nature des emplois ces dernières années. En effet, de plus en plus de salariés, et notamment de jeunes salariés, remplissent les conditions d’ouverture de droit maladie en combinant des séquences emploi/inactivité, avec le recours accru aux emplois courts.