retraites agricoles

affections de longue duree en 2015
Les retraites des salariés agricoles au deuxième trimestre 2013 – Tableau de bord

Près de 2,5 millions de personnes bénéficient d’une retraite auprès du régime des salariés agricoles au 30 juin 2013. Cet effectif diminue de – 0,9 % en un an, sous l’effet de la réforme des retraites entrée en vigueur au 1er juillet 2011.

Le montant moyen annualisé des pensions, toutes durées de carrières confondues, s’élève à 2 318 euros au cours du 2è trimestre 2013 mais doit être apprécié au regard de la durée de carrière des salariés dans des entreprises relevant du régime agricole.

Une diminution du nombre de retraités anciens salariés agricoles plus importante que les trimestres précédents

Au trimestre 2013, 2,5 millions de personnes sont titulaires d’une retraite de salariés agricoles. Cet effectif est en diminution de – 0,9 % par rapport à fin juin 2012. Comparé au trimestre précédent, le nombre de bénéficiaires est en diminution de – 0,3 %.

Concernant l’ensemble des retraités de droits propres seuls, leur baisse est plus importante, – 1,1 % en un an. Cette diminution est essentiellement due à la réforme de 2011 qui décale l’âge de départ à la retraite. De 60 ans en 2010, il passera progressivement à 62 ans en 2017, pour les générations nées en 1955 et après. L’âge minimum sera ainsi relevé par paliers, pour les assurés nés à compter du 1er juillet 1951.

Cependant, malgré la baisse de l’ensemble des retraités de droits propres seuls, le nombre de pensionnés avec une carrière complète de droits personnels augmente. Il passe de 90 000 à 92 500 individus, soit une hausse de + 2,3 % en un an.

Parmi l’ensemble des retraités de droits propres, 91% sont polypensionnés c’est-à-dire qu’ils ont effectué une partie de leur carrière dans un autre régime.

affections de longue duree en 2015
Les retraites des non-salariés agricoles au deuxième trimestre 2013 – Tableau de bord

Au 30 juin 2013, 1,6 million de retraités relève du régime des non-salariés agricoles en métropole.

La baisse du nombre de pensionnés non-salariés agricoles se poursuit. Le montant moyen annuel des pensions des non-salariés augmente de + 1 % en un an et s’élève à 5 165 euros tout type de droits confondus (hors RCO).

Les bénéficiaires de la Retraite complémentaire obligatoire (RCO) représentent plus de 506 000 personnes à fin juin 2013. Leur nombre diminue de – 0,4 % en un an. Le montant annuel moyen cumulé des retraites de base et de la RCO versé à ces bénéficiaires augmente de + 1  % en un an et s’élève à 9 750 euros.

Une baisse de – 1 % du nombre de retraités non-salariés agricoles confirmée à fin juin 2013

Au 2è trimestre 2013, 1,6 million de retraités relèvent du régime des non-salariés agricoles. Cet effectif est en diminution de – 3,2 % en un an et de – 1 % par rapport au trimestre précédent, le nombre de nouveaux retraités étant inférieur au nombre de retraités décédés durant la période.

Les retraités ayant une carrière complète au régime des non-salariés agricoles sont au nombre de 458 000. Leur baisse est de – 3,9 % en un an et de -1,2 % par rapport au trimestre précédent.

affections de longue duree en 2015
Les retraites des salariés agricoles au premier trimestre 2013 – Tableau de bord

Au 31 mars 2013, 2,5 millions de personnes bénéficient d’une retraite auprès du régime des salariés agricoles.

Cet effectif diminue de – 0,8 % en un an, sous l’effet de la réforme des retraites entrée en vigueur au 1er juillet 2011.

Le montant moyen annualisé des pensions s’élève à 2 287 euros à fin mars 2013 mais doit être apprécié au regard de la durée de carrière des salariés agricoles.

Une diminution du nombre de retraités anciens salariés agricoles moins importante que les  trimestres précédents

Au premier trimestre 2013, 2,5 millions de personnes sont titulaires d’une retraite de salariés agricoles. Comparé au trimestre précédent, le nombre de bénéficiaires est en diminution de – 0,1 % et de  –  0,8 % par rapport au 31 mars 2012.

Cette baisse est moins élevée que les trimestres précédents du fait d’une reprise sensible des attributions nouvelles traditionnellement plus importantes au premier trimestre. Cela s’explique par un nombre plus important des naissances chaque premier trimestre, et conduit à un taux de départ en retraite plus important en début d’année.

Concernant les retraités de droits propres seuls, leur baisse s’accentue, -1,1 % en un an. Cette diminution est essentiellement due à la réforme de 2011 qui décale progressivement l’âge de départ à la retraite.

Si le nombre total des retraités de droits propres diminue, le nombre de ceux qui ont une carrière complète augmente. Il passe de 90 000 à 92 000 individus, soit une hausse de + 1,9 % en un an.

Parmi l’ensemble des retraités de droits propres, 91 % sont polypensionnés c’est-à-dire qu’ils ont effectué une partie de leur carrière dans un autre régime.

affections de longue duree en 2015
Les retraites des non-salariés agricoles au premier trimestre 2013 – Tableau de bord

Au 31 mars 2013, 1,6 million de retraités relèvent du régime des non-salariés agricoles en métropole. La baisse du nombre de pensionnés non-salariés agricoles se poursuit. Le montant moyen annuel des pensions des non-salariés augmente de + 2,1 % en un an et s’élève à 5 103 euros tout type de droits confondus (hors RCO).

Les bénéficiaires de la Retraite Complémentaire Obligatoire (RCO) sont au nombre de 509 070 à fin mars 2013. Leur nombre diminue de – 0,5 % en un an. Le montant annuel moyen cumulé des retraites de base et de la RCO versé à ces bénéficiaires augmente de + 2 % en un an et s’élève à 9 643 euros.

Le nombre de retraités non-salariés agricoles continue de décroître à fin mars 2013

Au 1er trimestre 2013, 1,6 million de retraités relèvent du régime des non-salariés agricoles . Leur effectif est en diminution de – 3,2 % en un an et de – 0,7% par rapport au trimestre précédent. La baisse résulte d’un nombre de nouveaux retraités inférieur au nombre de retraités décédés durant la période. Il est ainsi enregistré deux fois plus de décès que de nouvelles attributions. De plus, le décalage de l’âge de départ à la retraite modère le nombre des attributions.