emploi agricole

note de conjoncture
Note de conjoncture n°27 – Volet 1 : conjoncture agricole et emploi agricole

Au 2è trimestre 2013, la baisse du prix des produits agricoles à la production s’accélère (- 1,4 %) alors que les coûts de production se réduisent (- 0,8 %) du fait de l’évolution des cours mondiaux des matières premières.

Le solde commercial des produits agricoles se détériore nettement en raison du recul des exportations de produits bruts.

L’emploi salarié repart à la hausse au 4è trimestre 2012 (+ 5,2 % sur un an). L’amélioration est plus marquée pour les contrats en CDD qu’en CDI du fait de la hausse de l’emploi saisonnier dans le secteur de la production.

En 2012, les installations d’exploitants agricoles restent quasiment stable (- 0,8 % sur un an).

Baisse du prix des produits et des moyens de production agricoles au 2è trimestre 2013

Au 2è trimestre 2013, la baisse de l’indice des prix des produits agricoles à la production est le double (- 1,4 %) de celle du 1er trimestre. La diminution du prix des céréales et des oléagineux se poursuit avec la perspective de récoltes mondiales 2013 excédentaires. Après avoir atteint un pic historique en mars, le prix des fruits chute en avril alors que la baisse s’accentue pour le prix des œufs sous l’effet de la hausse de la production. Les coûts de production diminuent par rapport au trimestre précédent      (- 0,8 %), tirés par la baisse du prix des aliments pour animaux et de l’énergie, du fait de l’évolution des cours mondiaux des matières premières.

La balance commerciale des produits agricoles se détériore sous l’effet du recul des exportations de produits bruts, les exportations de céréales diminuant nettement après une hausse au 1er trimestre.

Reprise de l’emploi salarié au 4è trimestre 2012, les installations d’exploitants agricoles restent stables

L’emploi salarié augmente de + 5,2 % au 4è trimestre 2012 en glissement annuel, après une baisse de – 2,3 % au 3è trimestre, reflet d’une saisonnalité des travaux très différente en 2011 et 2012.

La hausse est soutenue par l’amélioration de l’emploi en CDD, principalement des contrats saisonniers dans le secteur de la production. L’emploi dans ce secteur croît fortement (+ 9,3 %). Il est également en hausse dans le secteur de la transformation   (+ 2 %) et dans le secteur autres activités (+ 1,5 %) alors qu’il poursuit sa baisse dans le tertiaire (- 0,5 %).

Les installations d’exploitants agricoles sont restées quasiment stables en 2012 sur un an (- 0,8 %). Le nombre de nouveaux installés de moins de 40 ans diminue, celui des plus de 40 ans augmente. Le nombre de nouveaux installés femmes est en hausse.

note de conjoncture
Note de conjoncture n°26 – Volet 1 : conjoncture agricole et emploi agricole

Au 1er trimestre 2013, le prix des produits agricoles à la production baisse (- 0,7 %) alors que la hausse des prix des moyens de production agricoles se poursuit (+ 0,4 %).

Le solde commercial des produits agricoles s’améliore du fait de la reprise des exportations de céréales.

La baisse de l’emploi salarié s’accélère au 3è trimestre 2012 (- 2,3 %), surtout pour l’emploi en CDI.

Baisse du prix des produits agricoles à la production début 2013

Au 1er trimestre 2013, la diminution du prix des céréales tire le prix des produits agricoles à la production à la baisse (- 0,7 %), après un ralentissement de leur hausse au 4è trimestre 2012 (+ 3,1 %). Le ralentissement de la hausse des prix des moyens de production se poursuit (+ 0,4 %), le prix de l’alimentation animale se stabilisant en lien avec l’évolution du prix des céréales.

La balance commerciale des produits agricoles continue de s’améliorer du fait de la reprise des exportations de céréales et se détériore pour les produits transformés.

Accélération de la baisse de l’emploi salarié au troisième trimestre 2012

L’emploi salarié diminue de – 2,3 % au 3è trimestre 2012 en glissement annuel, baisse supérieure à celle du 2è trimestre                   (- 1,2 %).

La baisse s’accélère dans le secteur de la production et de la transformation, elle se stabilise pour les services alors que la hausse de l’emploi dans le secteur autres activités ralentit. La baisse concerne surtout les contrats à durée indéterminée (CDI), la substitution des contrats à durée déterminée (CDD) (hors contrats saisonniers) aux CDI se poursuivant. La hausse de la masse salariale s’accélère en raison de hausses plus élevées dans les secteurs tertiaires (+ 2,3 %) et des autres activités (+ 2,8 %).

note de conjoncture
Note de conjoncture n°25 – Volet 1 : conjoncture agricole et emploi agricole

La hausse des prix des produits agricoles et des coûts de production se poursuit en 2012 mais ralentit par rapport à 2011. Les revenus de la branche agricole atteignent un niveau historiquement élevé sous l’effet de la revalorisation de certains prix agricoles.

Le recul du nombre de chefs d’exploitations et d’entreprises continue à ralentir en 2012 et les évolutions structurelles se poursuivent. L’emploi salarié connaît une baisse au 2è trimestre 2012 sur un an et son statut se précarise.

Poursuite de la hausse des prix agricoles à la production et des revenus agricoles

Au 4è trimestre 2012, la hausse des prix des produits et des moyens de production agricoles se poursuit mais à un rythme moins élevé qu’au 3è trimestre. Sur l’année, la hausse des prix (+ 3 %) et des coûts de production (+ 2 %) a également ralenti par rapport à 2011.

La balance commerciale des produits agricoles s’améliore nettement au 4è trimestre après trois trimestres consécutifs de détérioration : les exportations reprennent alors que les importations diminuent légèrement. Sur l’année, l’excédent commercial se dégrade en volume mais s’améliore en valeur du fait de la hausse des prix.

Le revenu de la branche agricole augmente pour la 3è année consécutive (+ 5,5 %) et atteint en 2012 un niveau record, la hausse des prix ayant dans l’ensemble plus que compensé le recul des volumes et la hausse des coûts de production.

Poursuite du recul démographique et des évolutions structurelles de l’emploi agricole

Le nombre de chefs d’exploitations et d’entreprises agricoles diminue en 2012, à un rythme ralenti. Le développement des entreprises de services et le recul des exploitations traditionnelles se poursuivent en 2012. La part des exploitants sous forme sociétaire continue de s’accroître ainsi que l’imposition au réel. L’assiette brute de cotisation s’accroît fortement (+ 14 %), surtout pour les céréaliers et les exploitants en polyculture-élevage.

L’emploi salarié recule au 2è trimestre 2012 en glissement annuel. Il est en baisse dans les secteurs de la production et du tertiaire agricole, en hausse dans les secteurs de la transformation et des activités diverses. Dans l’ensemble des secteurs, l’emploi en CDD se substitue progressivement aux CDI.

vignette chiffres utiles
Les chiffres utiles de la MSA – Édition nationale 2008

Principales données sur les cotisants, les bénéficiaires et le financement du régime agricole pour l’année 2007.

Actifs du régime agricole

Le nombre d’actifs agricoles atteint 1,3 million de personnes en 2007, dont 46% d’actifs non-salariés agricoles.

Population protégée en maladie

Le nombre de personnes protégées en maladie au régime agricole atteint 3,8 millions au 1er juillet 2006, dont 1,9 millions de personnes pour les non-salariés et 1,9 million de personnes pour les salariés.

Bénéficiaires d’un avantage de vieillesse

L’effectif des bénéficiaires d’un avantage de vieillesse s’élève à 4,3 millions de personnes fin 2006 pour la métropole.

Bénéficiaires de prestations familiales

Le nombre de familles au régime agricole bénéficiaires d’au moins une prestation familiale au 31 décembre 2007 s’élève à 239 000 familles. Ces familles ont à leur charge 491 000 enfants.

Cotisations du régime agricole

L’ensemble des cotisations a augmenté de 0,8% par rapport à 2006 pour atteindre 8,6 milliards d’euros au titre de 2006.

Prestations sociales du régime agricole

Les prestations versées par le régime agricole pour l’ensemble des risques se sont élevées à 26,7 milliards d’euros au titre de 2007, en augmentation de 2,1% par rapport à 2006.

vignette chiffres utiles
Les chiffres utiles de la MSA – Édition nationale 2007

Le nombre d’actifs agricoles atteint 1,33 million de personnes en 2006, dont 46% d’actifs non-salariés agricoles.

Le nombre de personnes protégées en maladie au régime agricole atteint 3,9 millions au 1er juillet 2005, dont 1,97 millions de personnes pour les non-salariés et 1,96 million de personnes pour les salariés.

L’effectif des bénéficiaires d’un avantage de vieillesse s’élève à 4,23 millions de personnes fin 2005 pour la métropole.

Le nombre de familles au régime agricole bénéficiaires d’au moins une prestation familiale au 30 juin 2006 s’élève à 226 071 familles. Ces familles ont à leur charge 485 584 enfants.

L’ensemble des cotisations a augmenté de 1,3% par rapport à 2005 pour atteindre 8,5 milliards d’euros au titre de 2006.

Les prestations versées par le régime agricole pour l’ensemble des risques se sont élevées à 26,1 milliards d’euros au titre de 2006, en augmentation de 1,9% par rapport à 2005.

Toutes ces données sont issues de « Chiffres utiles édition 2007 » qui présente les principales informations sur les cotisants, les bénéficiaires et le financement du régime agricole.

 

 

vignette chiffres utiles
Les chiffres utiles de la MSA – Édition nationale 2006

Le nombre d’actifs agricoles atteint 1,35 million de personnes en 2005, dont 47% pour les non-salariés agricoles.

Le nombre de personnes protégées en maladie au régime agricole atteint 4 millions au 1er juillet 2004, dont 2 millions de personnes pour les non-salariés et 2 millions de personnes pour les salariés.

L’effectif des bénéficiaires d’un avantage de vieillesse s’élève à 4,2 millions de personnes fin 2004 pour la métropole.

Le nombre de familles au régime agricole bénéficiaires d’au moins une prestation familiale au 30 juin 2005 s’élève à 228 000 familles. Ces familles ont à leur charge 494 000 enfants.

L’ensemble des cotisations a augmenté de 1% par rapport à 2004 pour atteindre 8,2 milliards d’euros au titre de 2005.

Les prestations versées par le régime agricole pour l’ensemble des risques se sont élevées à 26,3 milliards d’euros au titre de 2005, en augmentation de 1% par rapport à 2004.

Toutes ces données sont issues de « Chiffres utiles édition 2006 » qui présente les principales informations sur les cotisants, les bénéficiaires et le financement du régime agricole.

 

vignette chiffres utiles
Les chiffres utiles de la MSA – Édition nationale 2005

Le nombre d’actifs agricoles atteint 1,3 million de personnes en 2003, dont 50% pour les non-salariés agricoles.

Le nombre de personnes protégées en maladie au régime agricole atteint 4,1 millions au 1er juillet 2003, dont 2,1 millions de personnes pour les non-salariés et 2 millions de personnes pour les salariés.

L’effectif des bénéficiaires d’un avantage de vieillesse s’élève à 4,2 millions de personnes fin 2003 pour la métropole.

Le nombre de familles au régime agricole bénéficiaires d’au moins une prestation familiale en 2003 s’élève à 258 000 familles. Ces familles ont à leur charge 533 000 enfants.

L’ensemble des cotisations a augmenté de 1,3% par rapport à 2003 pour atteindre 8,1 milliards d’euros au titre de 2004.

Les prestations versées par le régime agricole pour l’ensemble des risques s’est élevé à 26 milliards d’euros au titre de 2004, en augmentation de 3,2% par rapport à 2003.

Toutes ces données sont issues de « Chiffres utiles édition 2005 » qui présente les principales informations sur les cotisants, les bénéficiaires et le financement du régime agricole.