projections démographiques agricoles

synthese
Les prévisions démographiques et financières du régime des salariés agricoles pour la période 2016-2020 – Synthèse

Entre 2016 et 2020, le dynamisme des populations de bénéficiaires et de cotisants du régime des salariés agricoles serait modéré compte tenu d’une situation de l’emploi agricole moins favorable et de l’impact, sur les effectifs de retraités, de la mise en place de la liquidation unique régimes alignés (LURA) initialement prévue au 1er janvier 2017.

La progression des dépenses du régime, en moyenne de + 1,4 % par an, résulte principalement de la croissance du montant des prestations légales. Quant aux recettes, elles augmenteraient au même rythme que les dépenses.

Ainsi, le déficit du régime des salariés agricoles, toutes branches confondues, se réduirait en 2016 et resterait proche de l’équilibre à partir de 2017 grâce aux transferts provenant du régime général et destinés à le compenser.

 

synthese
Les prévisions démographiques et financières du régime des non-salariés agricoles pour la période 2016-2020 – Synthèse

Entre 2016 et 2020, les populations de bénéficiaires et de cotisants du régime des non-salariés agricoles diminueraient dans la tendance des années précédentes.

Le recul des dépenses du régime, au rythme annuel moyen de – 1,3 %, résulte en grande partie de la baisse des prestations versées. Quant aux recettes, elles diminueraient en moyenne de – 1,5 % par an jusqu’en 2018 alors qu’en fin de période, leur montant progresserait légèrement au rythme annuel moyen de + 0,3 %.

Ainsi, le déficit du régime des non-salariés agricoles, toutes branches confondues, se dégraderait surtout en 2016, et le régime devrait voir sa situation s’améliorer en fin de période. Ce déficit serait principalement imputable à la branche retraite.