Les décès des salariés agricoles suite à un accident de travail de 2013 à 2015 – Etude

Les décès des salariés agricoles suite à un accident de travail de 2013 à 2015 – Etude

Période : 2013-2015 Thématique(s) : Accident du travail Publication : Etudes et synthèses Date de publication : 13 mars 2017

Entre 2013 et 2015, 83 salariés agricoles sont décédés en moyenne chaque année des suites d’un accident du travail, de trajet ou d’une maladie professionnelle

De 2013 à 2015, en France métropolitaine, 250 décès de salariés agricoles sont reconnus comme faisant suite à un accident du travail, un accident de trajet ou une maladie professionnelle (ATMP), soit une moyenne annuelle de 83 décès.

Neuf victimes sur dix sont des hommes

Sur la période 2013-2015, 190 décès sont dus à un accident du travail, 58 à un accident de trajet et deux à une maladie professionnelle.

Les hommes sont concernés par 91,2 % des décès, tous types d’ATMP confondus.

Les victimes sont âgées en moyenne de 43,3 ans. Pour les accidents du travail, la moitié des victimes est âgée de moins de 49 ans et, pour les accidents de trajet, de moins de 32 ans.

Les salariés ayant moins d’un mois d’ancienneté, qui effectuent 3,2 % des heures travaillées, représentent 15,2 % des victimes d’un accident du travail mortel et 16,1 % des victimes d’un accident de trajet mortel.

La moitié des accidents du travail mortels ont pour origine l’utilisation d’une machine ou une cause cardio-vasculaire

Les décès causés par l’utilisation d’une machine (fixe ou mobile) ou d’un outil motorisé sont les plus nombreux, avec 49 décès sur la période 2013-2015. La deuxième cause de décès est l’origine cardio-vasculaire avec 48 décès.

Les secteurs des cultures et élevages restent les plus touchés avec près de la moitié des accidents du travail mortels. Cependant, les secteurs des travaux forestiers présentent le taux de fréquence le plus élevé.

Télécharger le document au format PDF